Ho Chi Minh, de la maison au mausolée 

18/11/2015
0

Nous avons visité les résidences de celui qui a sacrifié sa vie pour son pays. Il y a passé la dernière partie de son existence. Elles se trouvent dans le jardin botanique de Hanoï où l’on a accès depuis le palais du gouverneur, grande demeure en pierre jaune et au toit de tuiles au luxueux style colonial français, actuellement palais présidentiel pour les réceptions officielles. On découvre ensuite sa maison sur pilotis en bois de teck dans laquelle il aimait travailler, toujours teinté de simplicité et de modestie. Le tout est bordé par l’ambiance paisible d’un étang à poissons.
Un peu plus loin se trouve son mausolée où repose sa dépouille. Et là, changement de style ! C’est un monument en marbre et granit, à l’allure aussi sévère que solennel qui fait face à une immense place surveillée de près par de nombreux gardes, où  l’on pénètre après moult contrôles ! Sas magnétique, contrôle des identités, fouilles des sacs, etc… On doit suivre un chemin très strict sans jamais faire d’écart sous peine de se faire rappeler à l’ordre par un des gardes qui nous tient à l’œil. Un cérémonial qui nous avait, avouons-le laissés bien perplexe et en même temps qui nous a quelque peu amusés… Mais le respect inspiré par cet homme, le “père de la nation” plus de 60 ans après sa mort nous a bien impressionnés. Les gens s’y rendent plus pour faire une sorte de pèlerinage qu’une visite de spot touristique.

Notez cet article

Laisser un commentaire