À travers les glaciers du Mont Cook

07/03/2016
1

Les maoris l’appellent Aoraki, mais en hommage au navigateur qui fut le premier à explorer les côtes de la NZ, on lui a donné son nom.

Trois jours de pluie et le temps semble enfin vouloir s’éclaircir… On prend donc la direction du point culminant de l’île, le Mont Cook qui surplombe les glaciers qui l’entourent à 3724m d’altitude.

On s’arrête au village pour profiter de l’exposition très bien montée sur toutes les ascensions du mont menées depuis le siècle dernier par des alpinistes du monde entier. On peut se rendre compte de l’évolution des conditions au niveau matériel. Malgré cela, beaucoup tentent encore son ascension mais n’en reviennent pas pour autant… Chute… Avalanche… Hypothermie… Crash d’hélico… Des centaines de corps n’ont jamais été retrouvés, et ce depuis la fin du XIXème siècle. Les dernières disparitions datent d’il y a à peine deux ans… Les montagnes sont décidément de grands cimetières à ciel ouvert !

Petite excursion sur la Hooker Valley Track, sensée nous amener vers un site d’Icebergs qui avaient malheureusement fondu en cette période de l’année. Traversées de plusieurs ponts suspendus et passage au milieu des glaciers. Une ballade de 3h avec un “aller” pluvieux et venteux et un “retour” vent dans le dos et vue sur un splendide arc-en-ciel.

 

Notez cet article

Laisser un commentaire

1 comment

  1. Avatar

    quel beau rainbow !!!