Personnellement, j’aime beaucoup les cimetières. Je trouve que c’est le genre d’endroit qui, en plus d’avoir une atmosphère particulière, en dit beaucoup sur la culture d’une région ou d’un pays. Dès que j’ai eu l’occasion d’en repérer un à Tokyo, je n’ai pas hésité…
Un cimetière japonais, c’est donc calme et très bien entretenu. Les tombes sont assez étroites, du fait qu’ici, on incinére les corps, c’est obligatoire. Sur chaque tombe on trouve un brûleur à encens et de petits vases pour les fleurs. Il y de nombreux petits hôtels dédiés à une divinité du bouddhisme. Sur la partie supérieure de la tombe, est gravé le nom du défunt ou de la famille, et au centre se trouve une sorte de petit dessin. Je sais maintenant qu’il s’agit du symbole familial. Derrière la plupart des tombes on peut voir se dresser des planches de bois. On appelle cela des « sotoba ». Sur celles-ci sont inscrits le nouveau nom des morts, celui qu’on leur donne après le passage dans l’autre vie.

L’endroit est paisible, les corbaks y veillent…

Publié par christelle

Dans la vie "normale" professeur des écoles, mais pendant 1 an, globetrotteuse !

Rejoindre la conversation

3 commentaires

  1. On voyage avec vous, bien assis devant notre écran, en attendant le prochain billet….!!! C’est génial, une reconversion assurée dès votre retour.
    Gros bisous à vous deux et bon réveillon au Japon ( que de surprises encore….!!!).

    1. Merciiiii, continuez à voyager alors…?bon réveillon à toute la famille, bisous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *