Nous voici arrivés à Kyoto par le bus de nuit et ses sièges en forme de coquilles aménagés bien confortables.

img_0596

La ville est une ancienne capitale impériale du Japon. Pour la petite histoire, la ville a été épargnée de justesse à la destruction atomique du fait de sa richesse culturelle. D’après le secrétaire de la guerre des Etats-Unis, sa destruction aurait été  un obstacle grave à une réconciliation ultérieure avec le Japon.
De nombreux monuments historiques de l’ancienne Kyoto ont été inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. La ville  est aussi et surtout connue pour l’accord international qui y fut signé le 11 décembre 1997, visant à lutter contre le réchauffement climatique en réduisant les émissions de gaz à effets de serre. Le célèbre « protocole de Kyoto ».

Alors on enfourche nos vélos, et c’est parti pour une nouvelle tournée de temples !

– ça commence mal… Le tout premier temple que nous avons visité, je ne me souviens pas du nom. Tout simplement parce qu’une chose beaucoup plus intéressante à mon goût s’y déroulait… Une brocante !!

– Fushimi Inari-Taisha : c’est jour de fête dans ce lieu saint bouddhiste ! Une foule immense est justement venue y célébrer la nouvelle année. Elle se résume à l’ascension d’une colline où est plantée une succession d’inombrables Tori, sorte de grandes portes oranges marquant l’entrée du sanctuaire. On remarque de nombreuses statues de renards. Ils étaient considérés comme les envoyés des dieux. Les offrandes pleuvent de toutes parts. Il s’agit pour la plupart d’une décoration de papier et de bois, certaines peuvant coûter jusqu’à 100€. Nous avons remarqué que certaines statues de pierre étaient parfois ornées d’un bavoir et d’un bonnet rouge. Il parait que ces bavoirs y sont déposés par les mères endeuillées afin que le « Jizô » guide leur enfant et lui permette de trouver le repos éternel…

-Sanjūsangen-dō : malheureusement, appareil-photo interdit… Mais ça valait vraiment le coup d’œil ! On entre d’abord dans un très beau et long bâtiment de bois avec des fenêtres aux carreaux de papier et à l’architecture remarquable. On arrive ensuite devant au moins un millier de statues de Bouddha a taille humaine toutes recouvertes de feuilles d’or. Vraiment très surprenant !

– Tofukuji : atmosphère zen, ensemble de plusieurs temples en bois, très anciens et vraiment massifs. Le tout est entouré de jardins et de ponts qui doivent être magnifiques à la saison des cerisiers en fleurs !

Publié par christelle

Dans la vie "normale" professeur des écoles, mais pendant 1 an, globetrotteuse !

Rejoindre la conversation

3 commentaires

  1. Avez vous marchandé le raton empaillée ?!….
    Mais comment font-ils ces jolis dessins dans le sable ? C’est beau et net.
    Très belle ambiance, zen attitude…….

  2. Donc maintenant tu as un raton laveur empaillé accroché derrière ton sac à dos ? Trop cool 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *