Yellowstone – La terre sous pression

07/06/2016
4

Changement de décor avec le plus grand parc des USA, et le plus ancien parc national du monde (créé en 1872)…

img_2138

L’endroit est mondialement connu notamment grâce aux magnifiques photos aériennes de Yann Arthus Bertrand qui offrent une vue superbe sur ses geysers multicolores…

On continue donc notre route vers le Nord en longeant le Jackson Lake, et nous entrons dans Yellowstone. Situé dans trois états (Wyoming, Idaho et Montana), ce parc est immense et doit sa célébrité à son incroyable concentration de phénomènes géothermique : geysers, sources chaudes, concrétions calcaires, mares de boue, fumerolles… Les fumerolles et bouillonnements constants que l’on peut observer un peu partout sur le site lui donne un caractère étonnamment vivant ! Un endroit s’appelle d’ailleurs la “grotte du dragon”, et ça concorde tout à fait !

Des couleurs irréelles sont rendues par l’altération du fer (rouge) et la présence de souffre (jaune). Mais pas que ! Petite explication scientifique pour ceux que ça intéresse : Dans les sources d’eau chaude et les geysers vivent des “thermophiles”, c’est à dire des petites bactéries (capables de survivre dans des températures extrêmes et sans oxygène).  Ce sont elles qui donnent leurs couleurs aux bassins selon la température de l’eau, le plus chaud étant bleu et le plus froid marron, en passant par le orange, le jaune et le vert!

A Old Faithful, se trouve  un geyser très connu car ses éruptions sont d’une puissance rare et sont prévisibles, elles se produisent toutes les 90 minutes ! À chaque fois, un public nombreux, objectif en joue, se tient prêt à ne pas en rater une miette…

A Mammoth Hot Springs, on découvre un amoncellement de petites terrasses qui forment une multitude de petits bassins étagés.

A Yellowstone Canyon, de l’autre côté du parc, on s’éloigne du souffre pour approcher de près un grand canyon et sa chute d’eau qui donne à elle-seule bien des vertiges.

Le climat est exceptionnellement changeant. En un laps de temps très court, on passe du soleil à la pluie, grêle et orage, neige et re-soleil et rebelote… (comme un petit air de Patagonie !) Les paysages sont très variés et tout aussi magnifiques : plaines, lacs et rivières, chutes d’eau et cascades, canyons et forêts…

Et que dire de la faune ! On n’en a jamais vu d’aussi abondante au m2 ! On a pu voir de nombreux bisons, certains ont traversé la route en rasant presque les voitures. Mais aussi des élans, des daims, des cerfs, des biches et faons, beaucoup d’antilopes d’Amérique avec leurs drôles de corne, un mouflon et un coyote au beau milieu d’une plaine, mais surtout, surtout…

…UN OURS ! Bien contents d’avoir été dans la voiture à ce moment-là… Car vu le carnage que peuvent faire ces petites peluches, d’après les affichages et vidéos qui tournent en boucle dans les centres touristiques, promis, on respectera les 100m !

Petit bémol : un grand regret de n’avoir pas eu l’objectif adéquat à cet instant-là…?


 

Yellowstone – La terre sous pression
Notez cet article

Vous aimerez peut être

Devil Tower, antre de l’ours  Retour dans le Wyoming où une rencontre de troisième type nous attend : la tour du diable. Situé à coté de la "River Belle Fourche", ce monolithe data...
Sur la route du Grand Teton… Avant d'atteindre le premier d'une longue série de parcs nationaux qui nous attend, nous faisons d'abord halte devant une étonnante formation géologiq...

Laisser un commentaire

4 comments

  1. Ouah, c’est vraiment superbe ! Hâte d’y aller !!! Car on s’est promis d’y aller 😉 J’adore ces ambiances.

    1. christelle

      Attention à la période à laquelle vous partirez. Si il fait trop froid (comme nous), il y aura beaucoup de vapeur et donc, les geysers multicolores ne se découvriront pas très facilement. Dommage pour certaines photos !

  2. Paysage de film fantastique!

    1. christelle

      Oui, c’est exactement ça ! L’impression qu’un Alien allait subitement sortir de tout ça… C’était dingue !