SF, là où souffle un vent de liberté…

04/07/2016
0

Et il ne fait pas semblant quand il souffle, le vent franciscanais… Sitôt sortis de la voiture, en route pour les quais, mais retour arrière illico pour aller récupérer les polaires. Ça change radicalement du climat californien ! En tous les cas, ça n’a pas empêché le soleil de nous accompagner durant toute notre petite semaine d’exploration. Bien que surnommée de “fog City”, nous n’avions heureusement rien à couper au couteau et la purée de pois n’était pas au programme, une chance !

Alors San Francisco… Que dire…?

Bizzare, étonnante, dynamique, zen, marginale, high-tech, culturelle, moderne, historique, libertaire… Bref, un un mot : différente !

Plusieurs jours n’étaient pas de trop pour ne faire que survoler une infime partie des trésors dont la ville recèle :

Pier 39 et fisherman’s wharf, la célèbre jetée aménagée pour la promenade avec ses magasins de souvenirs et ses petits restos bien sympas. Le quai du pêcheur, où quelques otaries se donnent en spectacle quotidiennement sur les pontons flottants…

La Coït tower, de style art déco, sensée rendre hommage aux pompiers de la ville…

img_2896

L’Exploratorium, un musée de science et de technologie interactif tout simplement génialissime ! D’autant que les installations expérimentales sont fabriquées sur place… (Excellente la dissection de l’œil de bœuf !)

Le Golden Gate bridge, le célèbre pont suspendu de SF qui enjambe le détroit du Golden Gate et reconnu comme le symbole même de la ville. Le “pont de la porte d’or” fait aujourd’hui partie des sept merveilles du monde moderne…

img_2981

Les cable cars, autres icônes de la ville. Ces tramways à traction par câble seraient les derniers du monde à être opérationnels en permanence !

La Prison d’Alcatraz, la célèbre “prison-modèle” à l’américaine… Construite sur l’île d’Alcatraz entourée de toutes parts de courants froids et puissants, sensés faire échouer toute tentative d’évasion… Une visite vraiment surprenante !

La rue Lombard… Gare aux mollets ! C’est la rue la plus sinueuse des Etats-Unis avec ses 8 lacets très serrés et ses 16% d’inclinaison…

Baker Beach, jolie plage publique donnant sur l’océan Pacifique et qui offre une jolie vue sur le Golden Gate… et sur d’autres paysages plus “dénudés”, surtout à son extrémité nord ! ?

Le quartier chinois, deuxième plus grand après celui de New-York, installé ici depuis la fin des années 40…

Golden Gate garden, le plus grand parc de la ville… Où se trouve également le De young museum, musée des Beaux-Arts…

La Silicon valley, (« Vallée du silicium »), passage obligé pour tout geek qui se respecte (et ce n’était pas négociable… comprenez ici que je n’ai pas eu le choix !)

Le quartier décalé teinté des couleurs hippies de Haight-ashbury…

Sans oublier la spécialité du coin, le fameux “clam chowder”, qu’on traduit ici par “chaudrée de palourde”… Un pur délice, mais à mon avis, à consommer quand on a l’estomac bien enfoncé dans les talons !

img_2965

La maison de Madame Doubtfire, située au 2640 Steiner Street, où certains fans de l’acteur principal (Robin Williams décédé il y a moins de deux ans) sont vraisemblablement venus s’y recueillir…

San Francisco, on a adoré, vraiment. Mais du coup, le pincement au cœur en quittant le sol américain n’était que plus grand… D’autant qu’on ne sait rien de ce que notre prochaine destination nous réserve.

Heureusement, dans quelques semaines, on compte bien repasser la frontière. Alors pour le bilan final concernant notre aventure américaine, faudra patienter encore quelques semaines…

On n’en a pas fini avec les ricains ! ???

Notez cet article

Laisser un commentaire