Sequoia National Park, terre de géants 

19/06/2016
0

Nous nous éloignons de la côte pacifique parce que nous avons RDV avec des géants : les séquoias du National Park. Le site appartient au patrimoine mondial de l’Unesco depuis maintenant 40 ans.

On quitte les plages pour les plus hauts sommets des USA. On emprunte les lacets interminables qui nous élèvent là où il fait moins chaud. Entre l’entrée du parc et l’arrivée devant le premier Sequoia, on perdra 15 degrés ! Nous grimpons jusqu’au sommet du Moto Rock et plusieurs centaines de marches plus tard, nous sommes récompensés par un panorama fabuleux sur la vallée. Au loin, on peut apercevoir le plus haut sommet des Etats-Unis (en dehors de l’Alaska) : le Mont Whitney, culminant à 4417 mètres d’altitude.

Ces arbres sont vraiment hallucinants. Ils peuvent atteindre l’âge de 3000 ans.

Le plus volumineux d’entre eux s’appelle “le général Shermann”. Avec ses 2000 tonnes, ses 83 mètres de haut et  1487 m3, il est aujourd’hui considéré comme l’être vivant le plus volumineux du monde.

img_2417

A Tunnel Log, on peut passer sous un séquoia tombé sur la route mais qui a été creusé pour ne pas avoir eu à le déplacer…

img_2430

On se sent lilliputiens comme jamais dans ce cadre plus que démesuré !

img_2431

 

Sequoia National Park, terre de géants 
Notez cet article

Vous aimerez peut être

Universal Studio Hollywood, toute la légende du ci... C'est un lieu incontournable et typique de la Californie et c'était vraiment excellent ! On a passé une journée à 100 à l'heure pour être sûrs de ne p...
Sacramento, capitale californienne Nous voici arrivés à "Sac", pour les intimes ! Les Grands Espaces sont derrière nous maintenant. Retour à la civilisation avec notre passage dans la c...
Cap sur L.A. et autres sites de tournage du petit ... Une grande étape de franchie. Ça y est, nous avons déjà rallié la côte Ouest. Nous sommes arrivés aujourd'hui à Los Angeles. On aperçoit au loin le "H...
Death Valley, la mort au bout du chemin ? Cette vallée porte un nom qui lui va à merveille : on a connu ici bien des sueurs froides. On est à peine entré dans le parc que la température inscri...

Laisser un commentaire