La Valle de la Luna à vélo 

22/04/2016
3

Afin d’éviter le pic de chaleur inévitable dans tout désert qui se respecte, on quitte le village aux aurores. Direction, la Valle de la luna. Située à 13 km de San Pedro, il s’agit d’un lieu désertique à l’apparence, disons… lunaire !
Modelée pendant des millénaires par l’érosion du vent et de l’eau, le site offre un spectacle vraiment hallucinant : dunes, crêtes, canyons, le tout sur tons ocre, gris et blanc.

Me suis amusée à inverser les couleurs de certains clichés de paysages mis en N&B. J’adore le résultat aux allures spatiales !

Aucun signe de vie à des kilomètres à la ronde et un silence qui donne la sensation d’être sourd.

Nous roulerons jusqu’aux vestiges d’une ancienne mine de sel.

Une longue et laborieuse rando-vélo de 6 heures, corsée par les routes tantôt ensablées, tantôt déséquilibrantes par de grosses pierres jonchant les bas-côtés et un fort vent de face. Mais la difficulté en valait la peine !
Sur le bas-côté de la route du retour, un vélo à moitié enterré et une pancarte avec un nom et une date… un cycliste qui a malheureusement perdu la vie, apparemment trois plus tôt… Ça remet les idées en place… Et redonne un élan de vigilance.
img_0683

Notez cet article

Laisser un commentaire

3 comments

  1. Avatar

    Et dire qu’on est revenus en France! On aurait du se glisser dans vos valises, ça a l’air génial!! Pas de crevaison?

    1. christelle

      C’est quand vos prochains congés ? Il reste encore les US!

    2. christelle

      Non, pas de crevaison, ouf !