Le départ

01/09/2015
4

Ça y est c’est le grand jour ! Aujourd’hui, c’est le 1er septembre, exactement le jour de la rentrée scolaire… Hasard ou coincidence ? C’est en tout cas ce jour-là qui était le plus propice à notre vol pour Cap Town. Alors quand certains s’apprêtent à commencer une année de folie, d’autres sont prêts à s’envoler vers d’autres horizons.départ pour Cap Town en passant par Doha.

5h00 – Houilles (maison de Jacqueline et Claude).

On zippe et cadenasse les sacs  pour de bon, un tour de clé pour la maison avant de les glisser dans la boîte aux lettres des voisins. Et hop ! Direction la gare RER pour Paris. Il est 7h30 tout le monde va bosser mais cette fois ci, pas nous! Ce qui est sûr, c’est que pendant 1 an, cette ambiance des transports en commun, ne va pas me manquer. Tout le monde est rentré de vacances, les gens sont bronzés mais ça ne les empêche pas de tirer la tronche, bonne rentrée, les gens !… 😉

Arrivé à l’aéroport Charles de Gaulle terminal 1, on se rend au guichet pour y déposer nos sacs (l’enregistrement avait été fait la veille pour éviter les files d’attente et en cas de retard des transports).

L’hôtesse nous demande nos passeports et les cartes d’enregistrements, puis combien de jours on comptait rester en Afrique du Sud (30 jrs), puis vient la question: “Je ne trouve pas de billet retour, peut être l’avait vous enregistré sur une autre compagnie ?”

On lui dit non, on n’a pour l’instant pas pris de billet de retour … (Moment de flottement…)

-Veuillez patienter, je vais me renseigner …

(Nouveau moment de flottement …)

-Ok, je me suis renseignée et cela ne pose pas de problème, par contre il faudra payer un petit quelque chose à la douane …. (Hummm, ça y est, ça commence les bakchichs).

On verra lors de notre escale à Doha pour prendre un billet pour la prochaine étape (Népal).

Dans la salle d’embarquement, on passe les derniers coups de fils, et on embarque à bord d’un Boeing 777 Qatar Airways. Et là, on se détend, avec un petit ACDC “des familles” et c’est patrouilleur !

Le voyage se passe très bien, puis on arrive à Doha, pour une escale de 7h environ. L’aéroport et très propre et classieux, on en profite pour faire un petit tour des boutiques, réserver le billet aller pour le Népal, et dormir un peu.


01h00, heure locale, on embarque pour le deuxième et dernier vol pour Cape Town .

A l’intérieur, on nous remet un petit formulaire d’entrée à compléter, pour savoir si l’on vient d’un pays: risque ebola, si on ressent des symptômes de cette maladie et accessoirement nos coordonnées sur place et la durée du séjour.

Après un petit film et un bon repas 
On fait un gros dodo.

Vers 8h un doux parfum commence à chatouiller nos narines … Parfait, une omelette saucisse pomme de terre !

Après ce petit enca, l’avion commence à descendre, pour atterrir à Cape Town  ! 
A l’arrivée on se dirige avec appréhension à la douane, on arrive au guichet,  et là on nous demande juste combien de jours on reste (pas besoin de billet de sortie) un tampon pour l’entrée et c’est parti : direction l’agence de location de véhicules.

On récupère notre super bolide !
Direction le centre ville pour trouver un hôtel pour la nuit. Sacrée mission au démarrage : on roule à droite, et on conduit à droite !

Le départ
Notez cet article

Laisser un commentaire

4 comments

  1. Super ce petit recit, j espère que ce sera comme ca assez souvent ?.
    A la fin, ca ne serait pas plutôt “on conduit à gauche” ?….
    Gros bisous ?

    1. christelle

      Ah là là, cette écriture automatique me sort par les trous de nez !!

  2. génial de vs suivre , hâte de lire la suite ! On va voyager par procuration ….biz à vous
    Gaspard était prêt à aller à la voile cet aprèm’ mais le “personnel” est en vacances parait il !!!!! :-)))

    1. christelle

      Merci, biz à tous ! J’ai pas réussi à le terroriser finalement ?! Attention, papa risque de s’en charger…?