Uluru, Montagne sacrée 

16/02/2016
1

On commence avec Uluru, le fameux rocher d’Ayers Rock, emblème du centre rouge de l’Australie.
Cet énorme massif de grés mesure 348 mètres de haut, et 2,5 km de long, pour un périmètre de 9,4 km. Du fait d’une de ses caractéristiques qui est de changer de couleur en apparence en fonction de la lumière qui l’éclaire au long du jour et de l’année, il est inscrit au patrimoine de l’Unesco. C’est la deuxième plus grande “montagne-île” (inselberg) du monde.


Cette montagne est sacrée pour les aborigènes et ceux-ci luttent encore contre les ascensions touristiques dégradantes pour le site. On peut d’ailleurs lire des messages de leur part à destination des touristes à ce sujet sur un grand panneau planté devant l’entrée du massif.


Sur certaines parois, on trouve des représentations de l’histoire et de la culture aborigène.

A un autre endroit, il nous est même interdit de photographier une grotte (celle dédiée aux femmes). Cette grotte n’avait pourtant pas une apparence extraordinaire, c’est dire la portée du sacré et du spirituel sur le site…

Notez cet article

Laisser un commentaire

1 comment

  1. Avatar

    Encore de bien jolies photos !