Traversée du désert de Namib

11/09/2015
2

On se sent vraiment minuscule en traversant ces si grands espaces. Selon les différents paysages traversés, on commence à cerner où la vie se trouve et quels types d’animaux ou phénomènes nous avons plus de chances de rencontrer…

Par exemple, des zèbres, oryx ou springboks à l’approche des buissons secs, ou des fenecs, 

   
arbres pétrifiés et mini-tornades de sables dans des endroits plus désertiques… 

   
Et lorsqu’on croise un camion ? Rien d’autre à faire que s’arrêter… Et attendre que la tempête de sable se calme ! 

 (Bref, on a croisé un camion…)

Notez cet article

Laisser un commentaire

2 comments

  1. Avatar

    Encore un très beau dessin ! et des belles photos ! Bisous

    1. christelle

      Merciiii, gros bisous!!